Arbalète pour chasser le sanglier

arbalète de chasse sanglier

l’arbalète de chasse

L’arc et l’arbalète mentionnés dans le titre sont des représentants des armes à projectiles, qui éjectent divers projectiles, en l’occurrence des flèches, en utilisant l’énergie mécanique. L’arc et l’arbalète sont connus dans l’art de la guerre depuis des siècles, et leur utilisation habile a maintes fois changé le sort des batailles. Ils étaient également utilisés avec succès pour la chasse. Au fil des ans, ce type d’arme a été supplanté par les armes à feu, largement considérées comme plus efficaces et plus confortables à utiliser. Bien qu’à l’ère des technologies avancées, il soit difficile d’imaginer un soldat équipé d’un arc, de plus en plus de chasseurs se tournent vers des dispositifs qui utilisent la tension de la corde de l’arc pour tirer une flèche comme alternative aux balles et aux fusils de chasse.

Chasse à l’arc en France et en Europe

Actuellement, la loi sur la chasse interdit de chasser avec un arc ou une arbalète. Et bien que, ces dernières années, on parle de plus en plus d’autoriser ces armes à la chasse, pour le moment, la chasse à l’arc est illégale en France. Heureusement, tous les pays ne disposent pas de lois aussi restrictives. Dans quinze pays, dont le Danemark, la Finlande, la Slovénie, la Slovaquie, l’Estonie et la Hongrie, entre autres, les chasseurs sont autorisés à tirer des animaux à l’aide d’arcs et d’arbalètes. Les chasseurs polonais intéressés par cette forme de chasse sont, pour l’instant, contraints de participer à des escapades à l’étranger.

arbalète de chasse sanglier

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet auprès des organisations qui s’occupent de la préparation de tels voyages. Pour devenir archer, un chasseur doit suivre un cours et obtenir une licence d’archer de chasse. De telles formations sont organisées, par exemple, par l’Association polonaise de tir à l’arc pour la chasse (PZMŁ). Pour en revenir au sol polonais, des recherches scientifiques sur l’impact de la chasse à l’arc sur l’environnement sont en cours. Le ministère de l’environnement apporte des modifications à la loi sur la chasse en fonction de leurs résultats.

Chasser avec une arbalète et un arc – avantages

L’arc à poulies moderne ne ressemble en rien à ses archétypes, que nous connaissons grâce aux films historiques. Il s’agit d’un équipement de pointe qui utilise les dernières solutions technologiques et qui est fabriqué à partir de matériaux légers et durables. Un archer expérimenté peut l’utiliser pour atteindre une petite cible à une distance de 30 mètres. L’utilisation habile de l’arc offre un ensemble d’avantages qu’il est difficile de trouver lorsque l’on chasse avec une arme à feu. Quels sont donc les avantages de la chasse à l’arc et à l’arbalète ?

le plus haut niveau de sécurité pour les chasseurs et les spectateurs

la possibilité de chasser dans les zones urbaines (par exemple, la zone métropolitaine de Madrid, où les autorités ont autorisé un groupe de chasseurs à l’arc certifiés à abattre les sangliers qui causent des dégâts) pas de bruit de coups de feu et pas de pollution de l’environnement par les balles.

meilleure sélection du gibier – en raison de la distance plus courte à laquelle le tir est effectué avec un arc ou une arbalète, le chasseur peut évaluer plus précisément l’anatomie du spécimen et décider si un animal particulier convient au tir ;

un niveau plus élevé d’acceptation sociale (la chasse à l’arc est soutenue par de nombreuses organisations internationales, dont, par exemple, le Conseil international pour la conservation de la nature et des animaux et la Fédération des associations de chasseurs et de défenseurs de la faune sauvage, ce qui offre la possibilité de modifier positivement l’image de la chasse dans certains milieux ;

La chasse à l’arbalète et à l’arc peut être un moyen efficace de lutter contre la PPA ;

Le tir à l’arc exige non seulement une discrétion irréprochable, de la concentration et un œil aiguisé, mais aussi de la force et une bonne condition physique. Le décrochement de nombreuses flèches constitue un effort tangible pour le chasseur, et sa répétition améliore la condition physique.

Outre ces qualités, le tir à l’arc est également entouré d’une sorte de nimbe d’unicité, d’un sentiment de contact avec la nature et d’une référence aux traditions séculaires de la chasse. Tout cela fait que de plus en plus de chasseurs s’intéressent à l’acquisition de qualifications pour le tir à l’arc et au choix du bon équipement.

L’arc de chasse du 21e siècle

En parlant d’équipement… Aujourd’hui, les arcs à poulies modernes sont utilisés pour la chasse. Ils offrent de nombreux avantages par rapport aux arcs classiques. Cette construction moderne, légère et résistante permet à l’archer de maintenir une précision et une répétabilité élevées. L’arc à poulies présente également un avantage en termes de taille – à puissance de traction égale, ses dimensions seront inférieures à celles d’un arc classique.

Les armes de ce type peuvent différer considérablement dans leurs paramètres, notamment la puissance et la longueur d’allonge, ce qui se traduit par la plage de tir d’un arc à poulies. Lors du choix de votre arc de chasse, il convient également de prêter attention aux matières plastiques à partir desquelles il est fabriqué. La fonctionnalité, la marque et les technologies utilisées déterminent fortement le prix de l’appareil, qui peut varier de quelques centaines à plusieurs milliers de zlotys.

4/5 - (2 votes)
Arbalète pour chasser le sanglier
Corentin Kichta

Bonjour, je suis Corentin kichta. Bienvenue sur mon blog. Je suis passionné de chasse, pêche et de randonnée ! Mon blog parlera essentiellement de mes passions et de mes conseils. Je suis très heureux à l’idée de vous partager ma vie.

Retour en haut